Profession Banlieue

Centre de ressources de la politique de la ville en Seine-Saint-Denis

Bouton menu

Axe 4 - Développement économique, emploi et insertion


Composantes essentielles de l’égalité des territoires et pourtant pilier le plus fragile de la politique de la ville, le développement économique des quartiers doit favoriser l’accès à l’emploi des habitants, mais aussi l’activité et le développement économique dans ces territoires.

Cet enjeu doit être pensé dans le cadre des nouvelles échelles politico-institutionnelles, où les Établissement publics territoriaux (Ept), la métropole du Grand Paris et la Région doivent redéfinir leurs compétences et leurs modalités d’intervention. Ce pilier de la politique de la ville doit également s’interroger sur la nature du développement économique que l’on souhaite promouvoir dans et pour les quartiers. L’économie sociale et solidaire, par exemple, est de plus en plus convoquée comme un modèle favorable au développement économique et à l’emploi des habitants peu ou pas qualifiés, et plusieurs sites se sont d’ores et déjà engagés dans cette voie. Mais les marges de progrès restent fortes.

A17 – Le développement économique et la politique de la ville

Ateliers
• Séance 1 : Les déterminants du développement économique et territorial
Comment intégrer les spécificités et besoins des quartiers politique de la ville dans une stratégie de développement local ? Quelle articulation entre les dynamiques métropolitaines et les spécificités locales du quartier politique de la ville et de son territoire environnant ? Comment définir une stratégie de développement économique et sur la base de quels principes et déterminants (notion générale économie endogène/exogène, économie productive/résidentielle/présentielle …). Regards sur les réalités de la Seine-Saint-Denis : focus à l’échelle des Ept et quartiers politique de la ville

• Séance 2 -Mobiliser et coopérer avec la sphère économique
Quelles actions et coopérations des acteurs économiques ? Quelle stratégie intégrée pour répondre aux besoins tant des entreprises que d’accompagnement des actifs au regard de la dynamique économique du territoire (grands projets, évolution de l’emploi et besoin en qualification) ; intégration des entreprises dans leur environnement : mobilisation de la Charte « entreprises et quartiers » et Rse, leviers de développement au service des quartiers et des entreprises ?

• Séance 3 - Soutenir la création d’activités économiques et les dynamiques engagées dans les quartiers . Quelle stratégie d’accueil et de soutien ? Comment pérenniser des activités locales ? Quels outils pour détecter, accompagner et financer les créations et initiatives économiques ?

• Séance 4 - Pilotage stratégique et financement du développement économique et local dans les territoires en politique de la ville . Quelles évolutions des compétences et quels leviers pour les collectivités signataires des contrats de ville, pour les villes et les chefs de projets à l’échelon des quartiers politique de la ville ? Quelles articulations entre les différentes échelles stratégiques et de compétences, du quartier de la politique de ville aux enjeux nationaux (pôles de compétitivité, clusters, grands projets, etc). Montée en puissance des intercommunalités et stratégie régionale
Financement des projets et des démarches. Approches intégrées et fonds européens
Collaborations et contributions pressenties : Olivier Portier Conseil (OPConseil), IAU Île-de-France, CDC, Ept Seine-Saint-Denis

A18 – Le Grand Paris Express, vecteur d’emploi et de développement pour les quartiers de la politique de la ville, facteur de renforcement de la cohésion et de réduction de la fracture territoriale ? À quelles conditions ?

Rencontre départementale
Le Grand Paris Express est un projet stratégique pour le devenir de l’Île-de-France à long terme et plus particulièrement pour la Seine-Saint-Denis, qui se verra mieux reliée au reste de l’agglomération parisienne par plusieurs lignes de métro (nouvelles lignes 15, 16 et 17, extension des lignes 11 et 14…). À l’horizon 2030, la métropole comptera au total 200 km de nouvelles lignes de métro automatique, 68 nouvelles gares et potentiellement 2 millions de voyageurs qui emprunteront chaque jour ce nouveau réseau. Avec des besoins d’emplois estimés à 13 500 par an pendant la phase travaux, le Grand Paris Express représente une opportunité d’accès à l’emploi pour les habitants de l’Île-de-France, notamment pour les populations en insertion professionnelle. Au delà, ce gigantesque projet de mobilité est un levier de développement de l’activité économique et des emplois autour de ces zones de flux.
Néanmoins, ce projet sans précédent va-t-il contribuer à réduire les inégalités sociales et territoriales ou bien plutôt conduire à les recomposer, au-delà de son périmètre ou dans ses angles morts ? Quelles opportunités pour le développement et la cohérence territoriale ? Quels bénéfices pour la Seine-Saint-Denis, les territoires et les habitants des quartiers de la politique de la ville ?
Cette rencontre sera l’occasion d’un débat entre acteurs de la métropole et du Grand Paris Express, d’une part, et acteurs du développement des quartiers prioritaires, d’autre part. Il s’agira également de contribuer à la diffusion d’une information objective et la confrontation constructive des approches et points de vue.
Partenariat pressenti : Philippe Estèbe, Ihedate

A19 – Les Jeux Olympiques de 2024 au service de l’emploi et du développement des territoires

Après-midi
Quelle stratégie intégrée et quelles mobilisations des différents acteurs pour faire des Jeux Olympiques une opportunité de développement territorial et de cohésion ?
Ce sera l’occasion de présenter les grands axes du projet en termes d’équipements structurants, d’évènements, aux différents acteurs de la politique de la ville et des quartiers et d’explorer les enjeux et les besoins en formation, en services, en accompagnement et en animation sociale et culturelle. Quels pistes et quels outils disponibles (clauses sociales, accès aux appels d’offres liés à l’organisation des Jo etc..) ou à élaborer pour concrétiser de véritables retombées économiques et sociales en faveur des habitants et des quartiers de la Seine-Saint-Denis ?
Collaborations pressenties : Irds, Cdos 93 , Ept, Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et la ville de Paris

A20 – Les outils de financement des projets urbains, économiques et d’équipements structurants du développement local

Après-midi
Présentation des différents outils de financements et de projets réussis dans différents domaines (équipements, maisons de santé, petits centres commerciaux...). Action de la Caisse des Dépôts en matière de rénovation urbaine et développement économique en quartier politique de la ville : PIA « ville durable et solidaire ». Quels types de projets soutenus (immobilier d’entreprise, immobilier résidentiel et de service, équipements et infrastructures) quelles modalités d’intervention ?
En partenariat avec la Caisse des Dépôts

A21 – Niche de développement dans le secteur de l’économie créative et culturelle (Ecc) et de dynamiques de mutualisation et de coopération en Seine-Saint-Denis

Visites sur site
Détecter de nouvelles opportunités économiques et structurer des filières : l’économie créative et culturelle (Ecc), niche de développement des quartiers ?
• Visite 1 - Le MédiaLab93 Incubateur médiatique et créatif hébergée au sein du site du BETC à Pantin (agence de communication installée sur une ancienne friche industrielle requalifiée). Focus sur deux dimensions du projet : structuration de la filière culturelle et créative (création d’outils à l’émergence et développement d’entrepreneurs « urbains et créatifs » relevant de l’Ecc, en particulier médias de proximité) et accélération du développement des structures relevant de l’Ecc via un service d’hébergement, de mutualisation et de coopérations. Éléments de contexte du développement du secteur l’Ecc en Île-de-France.

• Visite 2 - Le 6b : lieu de création et de diffusion à Saint-Denis
Lieu de travail partagé (ateliers privatifs, espaces mutualisés), espace d’expérimentations culturelles ouvert aux acteurs (associatifs, culturels, économiques et politiques) du territoire. Focus sur les enjeux d’innovation territoriale et d’attractivité du territoire : ancrage territorial, partenariat entre acteurs publics et privés, structuration d’un écosystème créatif et mise en réseau des initiatives et des acteurs du développement territorial : partenariat entre Alstom (multinationale), Brémond (promoteur immobilier), et un collectif culturel (Intégration du lieu dans le projet immobilier « Eco-quartier Néaucité »). Comment le 6b s’inscrit t-il dans un projet de territoire (cluster « Territoire de la culture et de la création » ) et quelles retombées économiques (attractivité et structuration filière Icc ?) et urbaines (revitalisation du quartier) ?


Agenda

ven
28
sep

Appel à projets Culture et lien social 2019

Appel à projets annuel visant à développer des projets culturels et artistiques exemplaires et innovants à destination des populations des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Lire la suite
jeu
25
oct

Pour un développement économique au service des quartiers prioritaires dans une métropole en pleine mutation

Cycle d’Ateliers organisés par Profession Banlieue de juin à novembre 2018.

Événement de Profession Banlieue
Lire la suite
jeu
15
nov

Contre les violences faites aux femmes, prioriser leur sécurité et celle de leurs enfants

Lire la suite
Consulter l'agenda

Actualités

Des élus toujours mobilisés…

Lire la suite

Les futures gares du Grand Paris : l’exemple de Saint-Denis Pleyel

Lire la suite

La Courneuve ville pilote 100 % EAC

Lire la suite

Voir toutes les actualités