Profession Banlieue

Centre de ressources de la politique de la ville en Seine-Saint-Denis

Bouton menu

Le travail de médiation dans les quartiers populaires : regards des institutions


Ce rapport de 1998, réédité en 2000, évalue les apports des femmes-relais de Montfermeil aux institutions et l’utilisation de ces médiatrices par les intervenants sociaux, sanitaires et éducatifs. Les pratiques professionnelles des femmes-relais sont analysées au regard des représentations portées par les agents sur ces médiatrices.


Auteur(s) de cette publication : Avec : Maria CUNHA .

Médiation sociale et culturelle

86 pages.


9,00
en support imprimé

AJOUTER AU PANIER

Sommaire

Avant-Propos

Voisines, compatriotes, mais néanmoins professionnelles : les avantages de la "proximité"
1 – Faciliter la mise en relation avec les familles
2 – En amont et en aval, un travail "de suivi" des familles
3 – Les femmes-relais et les interprètes

L’intégration des immigrés et l’autonomie des usagers : le rôle des femmes-relais
1 – Une utilité reconnue
2 – Quel regard sur les familles ?
3 – Les femmes-relais, un atout pour l’intégration des immigrés et l’autonomie des usagers
4 – Les femmes-relais, freins à l’intégration des immigrés et à l’autonomie des usagers ?

La question du "secret professionnel"
1 – Rumeurs, ragots, commérages et secret professionnel
2 – Fidélités et secret professionnel

Quel statut pour les femmes-relais ?
1 – Des qualifications sociales initiales…
2 – Quelle place au sein de l’institution ?
3 – Une femme-relais est-elle une "professionnelle" ?

Pour conclure...

Les personnes rencontrées pour mener cette étude


Recherche une publication